restaurateur reconversion professionnelle dart

Dans le monde professionnel, il est possible de faire une reconversion à n’importe quel moment. Toutefois, se lancer dans une nouvelle activité nécessite de la patience, de l’effort et du sacrifice. Le metier de restaurateur d’art étant une activité professionnelle permettant de gagner sa vie, il ne déroge pas à ces exigences si vous envisagez effectuer une reconversion dans ce domaine. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour se reconvertir dans ce domaine.

Que fait un restaurateur d’art ?

Un restaurateur d’art est une personne ayant reçu une formation spécifique lui attribuant la compétence de réparer les objets anciens ou les monuments. Il s’agit de sculptures, d’horlogerie, de peintures, de bijouterie, de photographies, de bâtiments historiques, etc. Chaque restauration représente une tâche particulière, car les dommages sur les objets à remettre en etat ne sont jamais les mêmes. Pour ce faire, la facturation n’est pas fixe. À titre d’exemple, le tarif restauration tableau est différent de celui de la restauration d’une bijouterie.

Lorsque la restauration est bien réalisée, l’objet reprend sa forme de conservation initiale sans aucune incidence sur sa composition physique. Aussi, sa valeur historique n’est pas affectée. Le temps de la restauration de chaque objet dépend des dommages que ce dernier a subis. Néanmoins, il peut être quantifié par le professionnel.

Les qualités d’un restaurateur d’œuvres d’art

La restauration est un métier exigeant plusieurs compétences puisque le travail est réalisé sur une variété d’objets possédant chacun leur caractéristique et leur composition. Pour pouvoir exercer sans problème, le professionnel doit être en mesure de reconnaître les oeuvres d’art et les travaux de chaque époque. Aussi, il est indispensable pour lui de pouvoir identifier les différentes techniques et les matériaux utilisés durant ces époques.

Avec ces connaissances, il sera capable d’identifier chaque oeuvre dont il est en charge pour la restauration. Ainsi, il pourra effectuer son travail comme cela se doit. Outre la maîtrise culturelle et historique, le restaurateur doit être patient et rigoureux. Il exerce un emploi, dans lequel il doit prendre du temps pour chaque réalisation pour ne pas empirer l’état d’un objet.

La formation à suivre pour devenir un restaurateur

2022 07 11 21h49 29.png

Il faut obligatoirement un haut niveau d’étude pour pouvoir prétendre effectuer une reconversion dans le domaine de la restauration des œuvres d’art. Le diplome exigé par le code du Patrimoine est le master, autrement dit un bac +5 obtenu dans la spécialité de restauration et conservation d’arts.

Par ailleurs, il est possible de s’insérer dans le domaine avec un niveau inférieur à celui exigé. Il suffit de suivre les formations dédiées à cet effet dans une ecole reconnue par l’état. À partir du niveau bac, vous pouvez suivre une formation professionnelle et réaliser votre rêve. Le diplôme obtenu avec le niveau bac est le Bac professionnel Artisanat et Métiers d’art. Mais, avec le niveau bac +3, il est octroyé le diplôme national des metiers d’art et du design.

Comment se lancer dans le monde professionnel ?

Comme dans tout autre métier, il existe plusieurs choix possibles pour se lancer dans la restauration des œuvres d’art. Celui qui souhaite se reconvertir peut choisir de travailler dans le secteur privé, dans le secteur public ou être à son propre compte. Le choix se fera en fonction de ses attentes et des opportunités qui s’offriront à lui. Toutefois, il est extrêmement rare de trouver un emploi dans le secteur public dans ce domaine.

En définitive, il est facile de se reconvertir dans la restauration des œuvres d’art. il faut juste avoir le diplôme qu’il faut. Au cas où l’intéressé n’a pas fait les études dans le domaine, il doit suivre la formation dédiée au métier pour pouvoir exercer.

mélissa